C’est dans La Montagne : Conférence de Roselyne Guilloux le 17/01/2020.

C’est dans La Montagne : Conférence de Roselyne Guilloux le 17/01/2020.

Le 26 janvier 2020, La Montagne a publié un article sur la conférence de Roselyne Guilloux « Accompagner l’enfant haut potentiel à l’Ecole et à la maison ». Un grand merci pour ce coup de projecteur ! Vous pouvez retrouver l’article original en cliquant ici.

Vendredi 17 janvier avait lieu une conférence de la psychologue Roselyne Guilloux intitulée « Accompagner l’enfant haut potentiel à l’école et à la maison », organisée par EduSens, avec le soutien de la ville de Clermont-Ferrand.
Cet événement a réuni près de 120 parents, mais également des professionnels de l’éducation, venus chercher des informations et des outils pratiques.

Haut potentiel intellectuel (HPI), zèbre, philocognitif, surdoué… On en parle de plus en plus, mais les préjugés restent tenaces quand on évoque ces 2 à 3 % de la population scolaire, qui agacent autant qu’ils fascinent.

Ces questionnements se retrouvent donc dans les salles de classe, puisqu’on estime qu’il y a en moyenne un(e) élève surdoué(e) par classe.
Depuis 2002, ces enfants sont considérés comme des « élèves à besoins éducatifs particuliers, nécessitant des aménagements ». Pourtant, les professeurs ont encore parfois du mal à comprendre la nécessité de ces aménagements. Et, s’ils la comprennent, ils ne savent comment procéder.

C’est pour leur apporter un peu d’aide qu’Angélique Michelin, fondatrice d’EduSens, a souhaité organiser cet événement. « Un des objectifs d’EduSens est de rétablir le dialogue entre les parents, les enfants et les professionnels de l’éducation pour apaiser les relations de chacun avec l’école, grâce à la formation et à l’information. Or, quand un enfant sort du moule, qu’il est mal compris, le dialogue peut rapidement être rompu, et la situation s’envenimer. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’apporter des réponses et des solutions aux différents acteurs de l’école. »

Au cours de sonintervention, Roselyne Guilloux a rappelé les principales caractéristiques permettant de reconnaître un enfant haut potentiel.

Elle a également proposé des adaptations pédagogiques aisément applicables, en tenant compte des difficultés auxquelles sont confrontés les enseignants dans leurs classes.

Un temps convivial offert à l’issue de la conférence a permis aux participants d’engager la conversation et de partager leur expérience.

Laisser un commentaire