Chronique Buissonnière #8 : Réussir à l’école grâce à la magie de Noël !

Chronique Buissonnière #8 : Réussir à l’école grâce à la magie de Noël !

Youpi ! Les fêtes de fin d’année sont à deux pas ! Les vacances et les cadeaux occupent les esprits… Et concernant l’école, l’ambiance est un peu particulière : entre l’envie de profiter de bons moments en famille, et le goût, parfois amer, laissé par les réunions parents/profs et autres remises de bulletin trimestriel. Tout cela peut très vite refroidir l’ambiance ! On ne passe jamais bien loin du chantage au Père Noël dans ces cas-là. Et pour peu qu’il y ait des examens à la rentrée de janvier, et on est pris entre deux feux : chocolats ou devoirs ? Dinde aux marrons ou examens blancs ?  

L’école, c’est à l’école !

Loin de moi l’idée d’encourager les foules à ne pas réviser ou à laisser tomber tout suivi scolaire. Pas du tout ! C’est évidemment une des prérogatives du parent, et cela peut rassurer l’enfant de ne pas se savoir seul.e… Je voudrais malgré tout rappeler à quel point on doit faire attention à ce que l’école n’envahisse pas chaque petit moment familial. Et surtout t’expliquer pourquoi on peut profiter sans culpabiliser.  

Un peu d’auto-promo : le calendrier de l’Avent EduSens

Peut-être as-tu déjà lu quelques cases du calendrier de l’Avent que je propose cette année.(Sinon, il n’est évidemment pas trop tard : c’est par ici !) Je t’y propose chaque jour une idée qui met un peu plus de SENS dans ton existence. Une suggestion d’activité à entreprendre en famille, ou bien de pensée à méditer, pour recréer du lien, partager de bons moments, et s’apaiser.
Peut-être t’es-tu demandé.e quel était le lien direct avec l’Ecole ?
On ne le sait pas toujours, mais il y a beaucoup de choses dont nos enfants ont besoin pour réussir à l’école et plus tard, qui sont ancrées dans ces moments du quotidien, en famille.

Le discours de l’amour

On entend de plus en plus de parents se désoler de ce que leur enfant n’a pas confiance en lui, il ou elle n’est pas motivé.e, n’a pas envie… Cela te parle ?
Eh bien sache-le, si le rôle du parent est bien sûr d’imposer des limites, de poser un cadre, d’inculquer des valeurs, il n’est pas que cela. Ainsi, quand on parle de confiance en soi, on change de registre du tout au tout. Il s’agit d’employer le langage de l’amour, de la bienveillance et de la communication positive ! 💖

La pyramide des besoins

Peut-être as-tu déjà entendu parler de la pyramide de Maslow ? Elle met en avant 5 besoins fondamentaux et universels, qu’il nous faut satisfaire pour se sentir épanoui.e. Parmi eux se trouve le besoin d’appartenance. Il correspond au besoin d’amour et de relation avec autrui, mais aussi de se sentir intégré dans un groupe. Comme tu t’en doutes, le tout premier groupe auquel on appartient est la famille. Et le voilà ! Il est là le rapport avec Noël ! Quel meilleur moment pour permettre aux enfants de se sentir appartenir à une famille, de connaître leurs racines ?

La trêve de Noël… pour profiter les uns des autres !

Cela te paraît compliqué ? Pourtant, c’est très simple !
👧👦 Tu peux partager tes propres souvenirs d’enfance. Regarder ensemble ton dessin animé préféré, déguster ton dessert de Noël de cœur… quelle meilleure manière de faire revivre tes souvenirs à tes enfants ? (C’était la case 8 du calendrier !)

👨‍👩‍👧‍👦 Tu n’as pas vraiment de souvenirs de tout cela ? Qu’importe, tu crées ta propre famille (avec ou sans enfants d’ailleurs !). A toi de créer tes traditions familiales toutes neuves ! Faire des guirlandes en pop-corn tout chaud (c’était la case 5 du calendrier !), danser comme des fous (c’était la case 10 du calendrier !) ou créer un Noël à ton image, plein de tes valeurs à toi (c’était la case 23 du calendrier !).

🪔🕯 Tu peux tout simplement vivre de bons moments, sans en faire des tonnes ! On peut parfois transformer un repas tout simple en souvenir mémorable. Pourquoi pas un dîner aux chandelles ? Rien de tel que la lueur des bougies pour rendre tout magique ! (C’était la case 13 du calendrier !)

Tu vois, ça tient à pas grand-chose finalement, et ça peut être très simple à mettre en place ! Alors profite sans t’en vouloir : tu construis quelque chose d’important pour ton enfant… et pour toi ! Après tout, on ne fait pas des enfants pour leur faire faire leurs devoirs, si ?

Je te souhaite, parent, d’excellentes fêtes de fin d’année ! Et surtout, profite !

Retrouver le podcast de cette Chronique Buissonnière #8 en cliquant ici !

Laisser un commentaire