You are currently viewing Croire en soi quand on quitte le cursus général.

Croire en soi quand on quitte le cursus général.

L’atelier idéal pour se sentir une âme de super-héros ou super-héroïne dès la rentrée !

L’heure de la rentrée a sonné pour EduSens aussi ! L’année scolaire ne pouvait mieux commencer, avec deux demi-journées d’interventions sur la confiance en soi et l’estime de soi au lycée professionnel Gustave Eiffel, à Gannat (03). L’occasion d’aborder un thème délicat pour des élèves de 3ème Prépa Métiers et 2nde CMM, dont certains sortaient d’ULIS. Tous ont quitté le cursus général, par choix, en vue d’un projet clairement défini, ou par obligation, mais jamais par facilité. Petit retour sur cette chouette expérience…

Premiers pas au lycée…

Au lycée professionnel de Gannat, l’année des « petits nouveaux » commence par une semaine d’intégration. Au programme, découverte de l’établissement et de son fonctionnement, activités sportives, visites d’entreprises, mais aussi interventions sur divers sujets importants à l’heure de l’adolescence : harcèlement, addictions… et estime de soi et confiance en soi, avec EduSens !

C’est une façon, pour les équipes pédagogiques et de direction, d’accueillir les nouveaux élèves « en douceur », de leur permettre de comprendre l’organisation de leur nouvel établissement, tout en leur offrant la possibilité d’un nouveau départ à l’école. En effet, choisir la voie professionnelle n’est, encore aujourd’hui, pas (assez) valorisé. Toujours considérée comme l’orientation « faute de mieux », elle est bien souvent la dernière chance d’élèves qui ont mal à l’école depuis très longtemps. Mal à leur aise dans le système dit « normal », leur départ en lycée pro n’est pas toujours choisi, et s’il l’est, il n’empêche pas quelques blessures à l’âme quoi qu’il en soit.

Des ateliers sur-mesure

L’idée était donc d’intervenir auprès de petits groupes d’une dizaine d’élèves, afin de pouvoir plus facilement aborder la question importante de la confiance. Une première session d’une heure, mercredi 4 septembre 2019, a permis de définir la confiance et l’estime de soi, mais aussi de montrer leur importance pour le développement serein de tout un chacun. La session du vendredi 6 matin a été consacrée à des activités pour booster la confiance.

Bon, d’accord, sur cette photo, ils posent un peu… Mais ils ont beaucoup travaillé pour de vrai ! 😜

Confiance et estime, des sujets délicats mais nécessaires

Le bilan de ces ateliers est on ne peut plus positif, ce qui ne veut pas dire que cela fut chose facile, autant ne pas édulcorer la réalité! Tout d’abord parce que les élèves concernés ne sont pas vraiment « scolaires », ainsi qu’on les appelle dans le métier. Donc non, l’idée de rester sagement assis sur une chaise en silence pendant une heure ne les effleure pas toujours. 😉 Mais surtout parce que c’est un sujet (très) sensible. Le public concerné a été amputé, en partie ou en tout, de sa confiance, et a une estime de soi bien entamée. Pas facile donc d’aborder ces sujets, d’autant plus lorsqu’on s’est forgé une carapace pour protéger le peu de croyance en soi qui reste. Il s’agit donc de se montrer patiente, compréhensive… et ferme !

Malgré tout, une intervention dès le début de l’année scolaire, auprès d’élèves qui se connaissaient depuis seulement deux jours, a montré de grands avantages. Et le plus grand reste à notre sens celui de pointer du doigt des questions « qui grattent », oui, mais qui sont le cœur même de ce qui les amène en lycée pro. Parmi elles : Vaut-on vraiment moins que les autres parce qu’on n’a pas de bonnes notes ? Comment prendre un nouveau départ, en quittant (à la fois dans les faits et, plus dur encore, dans sa tête) la place du ou de la « gros(se) nul(le) », « rigolo(te) de service »? Ou encore quels sont mes points forts, qui font que je peux croire en moi ?

Bref, une belle expérience ! Un grand merci à la direction du lycée d’avoir fait appel à nous !

N’hésitez pas à prendre contact avec nous si cela vous intéresse aussi !

Laisser un commentaire