You are currently viewing Estime/confiance… et tout le monde se trompe !

Estime/confiance… et tout le monde se trompe !

Tu me dis…

« Je te félicite pour ta gentillesse envers tes camarades, tu as un bel état d’esprit et c’est vraiment très agréable! »

Je suis ton élève, 
et quand tu me dis ça tu y crois, 
mais ça ne m’aide pas…

…parce que ce qui compte pour moi, ce sont les bonnes notes que je n’ai pas. 

🎈

« Oh lala mon amour, tu dessines tellement bien! Je n’ai jamais vu une si belle baleine! »

Je suis ton enfant, 
et quand tu me dis ça tu es fier.e de moi,
mais ce compliment ne m’atteint pas…

…parce que ce qui compte pour moi, c’est d’être aussi bon.ne en sport que mon frère, ce que je ne suis pas. 

🎈

« Laissez-moi vous dire que je n’ai jamais vu personne taper à une telle vitesse à l’ordinateur! Je trouve ça proprement incroyable! »

Je suis ton employé.e, 
et quand tu me dis ça tu penses vraiment m’encourager,
mais moi ce compliment je n’en veux pas…

…parce que je ne vois pas en quoi écrire rapidement à l’ordinateur est si impressionnant, ça ne me rend pas meilleur.e dans mon management. 

… et tu te trompes.

Tu es prof, 
tu es parent, 
tu es un.e accompagnant.e, au sens large,  

et tu fais au mieux, en complimentant la personne que tu souhaites soutenir et en soulignant ses compétences. Seulement, si en règle générale cela fonctionne, parfois ce n’est pas le cas, et tu ne comprends pas pourquoi.  

Peut-être parce que tu confonds confiance en soi et estime de soi. 

Comment pourrait-on t’en vouloir? C’est une confusion si fréquente! 
Tout le monde se trompe, et pourtant c’est tellement important!

Laisse-moi donc t’expliquer…

Des capacités et de la valeur

Tu veux aider :
cet élève qui s’accroche, 
ton enfant que tu aimes tant,
ton employé.e qui travailles bien…
Cette personne qui se dépasse mais ne croit pas assez en elle. 

Alors tu la complimentes, tu soulignes qu’elle est capable, tu lui fais remarquer qu’elle a des compétences. Tu renforces coûte que coûte sa confiance.  

Mais ce que tu ne vois pas, c’est que le problème n’est pas là!

Toutes ces choses que tu applaudis n’ont pas de valeur à ses yeux. Parce qu’elle manque d’estime d’elle-même, et que si elle sait qu’elle a des capacités, elle n’estime pas pour autant que cela lui accorde assez de valeur pour compter

Comment savoir, si on ne nous explique pas ?

J’anime des ateliers et des formations sur l’estime de soi et la confiance en soi, et voici l’un des messages principaux que je veux faire passer à ces occasions : on confond la confiance et l’estime.  

Alors on formule les plus beaux compliments qui soient : ceux qui mettent en valeur les capacités, les compétences, les efforts, le travail fourni. Et il ne s’agit surtout pas d’arrêter ces éloges! Par contre, dans aujourd’hui, comme je le fait lors de chacune de mes interventions sur le sujet, je veux t’aider à comprendre pour quelle raison parfois, nos efforts ne paient pas : parce qu’alors on renforce la confiance, tandis que c’est l’estime qui pêche.

Pense-bête avant de se quitter !

La confiance en soi, c’est la conviction que j’ai la capacité de trouver des réponses adaptées aux diverses situations auxquelles je suis confronté.e au quotidien. 

L’estime de soi, englobe l’amour de soi (la conscience de ma valeur personnelle), la vision de soi (le regard que je porte sur moi-même) et la confiance en soi.

L’estime de soi et la confiance en soi sont des thématiques particulièrement sensibles lorsqu’on accompagne des personnes à haut potentiel intellectuel ! C’est pour cela que Marine Peinchaud et EduSens s’associent pour proposer des ateliers parents/enfants destinés aux zèbres de 11 à 14 ans et de 7 à 9 ans ! Plus d’infos ici et ici !

Laisser un commentaire