Lecture pour ados qui cherchent leur route.

Lecture pour ados qui cherchent leur route.

« Parfois, j’ai l’impression que tout le monde a reçu les règles du jeu par la Poste, et que mon courrier s’est perdu en route ».

Une ado différente, comme tout le monde.

Grace va avoir 16 ans, et elle vit tous les bouleversements d’une ado de son âge. 1er amour, 1ère fête… et une mère qui craque parce que son mari est toujours en déplacement, une sœur qui se fait sa place auprès des filles populaires… Bref, plein de nouveautés.

Sauf que Grace, la nouveauté, elle déteste ça.
Elle a besoin d’ordre, de routines, plus que quiconque. En effet, Grace souffre d’un Trouble du Spectre Autistique (TSA).

La Vie à mille décibels

Catégorie « Livre à lire »!

 Je te conseille de lire « La Vie à mille décibels », voici pourquoi :

TSA mais pas cliché

Un personnage principal de roman autiste, ce n’est pas si rare, c’est vrai. Sauf que la plupart du temps, le trouble est vraiment très présent, et correspond plus à l’image colportée par Forrest Gump et Rain man que la réalité de bien des autistes. Or, ce n’est pas mal non plus de suivre le quotidien d’une ado dont le TSA passe inaperçu… ou presque.

C’est ce « presque » qui pêche. Parce que sa différence ne se voit pas tant que ça… mais assez pour qu’elle soit considérée comme une fille bizarre. Et puis surtout, comme souvent avec les handicaps invisibles, c’est à elle de faire les efforts. Toujours. Et c’est fatigant !

Pour mieux comprendre, avec plaisir.

Le plaisir d’un roman, tout en faisant une percée dans le monde de l’autisme, pour mieux comprendre celles et ceux qui en souffrent, n’est-ce pas idéal ?

Au fil des pages, Grace explique son quotidien, le prix que lui coûte le fait de s’adapter à un monde qui ne l’accepte pas toujours. L’autrice, Rachael Lucas, en parle en connaissance de cause, puisque, tout comme sa fille, elle est autiste Asperger.

Et je dois te dire que cela complète à merveille ma lecture de L’Autisme expliqué aux non-autistes, Mieux les comprendre pour mieux répondre à leurs besoins au quotidien, de Brigitte HARRISSON et Lise ST-CHARLES (Poche Marabout)!

Alors évidemment, il y a autant d’autisme que d’autistes, mais cela reste un bon début non?

Tou.te.s différent.e.s, tou.te.s pareil.le.s.

Ce livre permet, à mon sens, une petite prise de conscience.
Grace a un TSA. D’accord. Mais elle passe par les mêmes questionnements, les mêmes épreuves, que n’importe quel.le ado.
Comme tout ado, elle ne se sent pas à sa place, cherche comme s’intégrer, paraître à l’aise, « normale ». Bref, cela donne à réfléchir : tous les ados se sentent différents, à la marge, et craignent de ne pas faire les choses comme il faut. Comme quoi, on n’est pas si différent.e quand on se sent différent.e !

Et une mention spéciale à Gabe, le potentiel petit ami, qui fait partie des gens « normaux », pour Grace, et pourtant… il souffre d’un TDAH !

Un chouette livre, vraiment ! Tu penses le lire ?

Psst : « Asperger », cela ne se dit plus… mais comme on continue à beaucoup l’utiliser et que le roman a été écrit avec ce terme, je l’emploie ici.

Laisser un commentaire