You are currently viewing Outil « Emploi du temps du soir pour apaiser le moment des devoirs »

Outil « Emploi du temps du soir pour apaiser le moment des devoirs »

« Allez hop! On fait les devoirs : plus vite on s’y met, plus vite on sera débarrassés! » Cette phrase, c’est vraiment une phrase de parent! 😆 Prononcée à peine le pas de la porte passé, elle peut être le déclencheur d’une tempête de protestations. Et pour cause, si elle part d’un (très) bon sentiment, elle ne tient pas vraiment compte du rythme de chacun.e. C’est le but de l’outil tout simple que je te propose aujourd’hui!

Ce qui compte, ce n’est pas l’outil, c’est ce que tu en fais!

Tu vas peut-être te dire que je ne me foule pas trop en te proposant aujourd’hui un banal emploi du temps tronqué. C’est vrai que ça peut te paraître un peu simpliste, mais ce qui compte, ce n’est pas l’outil, c’est ce que tu en fais. Il ne s’agit donc pas de remplir consciencieusement cet emploi du temps dans ton coin, puis de le placarder fièrement sur le frigo. L’objectif est vraiment de déclencher une discussion familiale autour de la question du temps du soir. Les bénéfices sont nombreux. Tout d’abord, en échangeant ensemble sur le meilleur moment pour travailler, on diminue les querelles. En effet, laisser des choix aux enfants favorisent la motivation : choisir le moment le plus propice est donc une bonne idée! On apprend également à planifier, s’organiser, et ça, c’est très important!

Respecter le rythme de chacun.e

L’outil que je te propose ici, je l’utilise notamment lors de mes ateliers parents « Pour en finir avec la bagarre à l’heure des devoirs ». La question qui revient toujours, c’est de savoir comment faire pour que les enfants/ados se mettent au travail sans avoir à lutter. Je n’ai pas de recette magique, mais je sais, étant moi-même une grande professionnelle de la procrastination que s’imposer une tâche au mauvais moment t’amène à la repousser. Je sais, je sais… tu vas me dire que les devoirs, il n’y a pas 36 moments pour les faire, les minutes sont comptées le soir. C’est vrai… mais il y a quand même une marge de manœuvre ! Par exemple, certaines personnes apprécieront de s’y mettre directement, d’autres ne voudront plus entendre parler d’école avant d’avoir décompressé, ou décideront de repousser au matin. Parce que OUI, il existe des gens qui sont du matin, et ton enfant en fait peut-être partie!

Difficile de bousculer les habitudes

Je sais, je sais, c’est difficile de bousculer les habitudes! Surtout que quand on parle de devoirs, on rappelle des règles ancestrales, ou tout du moins entendues lorsque nous étions enfants nous-mêmes. On n’a jamais vraiment pris le temps de les remettre en question. Il n’y a pourtant aucune loi qui interdit de faire ses devoirs le matin avant de partir à l’école, si ça peut permettre qu’on profite d’une soirée apaisée. Il y a même un avantage : ça donne une limite de temps, utile pour celleux qui sont très perfectionnistes. Cela fonctionne très bien si tant est qu’on mise sur la régularité : impossible en effet de réviser tout un chapitre d’Histoire pour un contrôle en 15 minutes!
Si, vraiment, ça te paraît inenvisageable de ne serait-ce qu’envisager sérieusement un tel bouleversement des habitudes, eh bien au moins, prends le temps d’en discuter en famille!

Comment utiliser l’emploi du temps du soir

La partie la plus importante, je te l’ai dit, n’est pas le remplissage, mais les discussions que vont le précéder. L’idée est d’arriver à un consensus, pour que l’organisation proposée convienne le mieux possible à chacun.e.

Voici les étapes :

  • Placer les activités extra-scolaires, qui sont fixes.
  • Dresser la liste des choses qu’il faut faire (se doucher, dîner, faire les devoirs…)
  • Dresser la liste des choses qu’on a envie de faire (jeux, lecture, temps d’écran…)
  • Pour chacune des listes, établir des durées
  • Chacun.e propose l’ordre qui lui paraît le plus pratique et qui lui convient le mieux, puis on en discute. Il faut vraiment rester ouvert.e à la conversation. Demande-toi, si, après tout, c’est si grave de dîner avant d’avoir fait les devoirs par exemple. Peut-être que cela va entraîner d’avancer l’heure du dîner ?
  • Une fois l’emploi du temps établi, on fixe une durée durant laquelle on va le tester, puis faire un retour en famille (pourquoi pas en organisant un TEF) et réajuster.

Oups, j’allais oublier : pour les plus grands, qui peuvent avoir des heures d’étude dans la journée, pensez à programmer des devoirs sur ces temps-là, afin de diminuer le temps consacré aux devoirs à la maison.

Pour télécharger et imprimer gratuitement l’emploi du temps du soir, c’est ici :

Laisser un commentaire