Travaille à TON rythme (biologique)!

Travaille à TON rythme (biologique)!

Les questions de rythmes ponctuent les débats (souvent houleux !) sur l’organisation du temps scolaire. On sait par exemple que le rythme veille/sommeil des adolescents est différent de celui des adultes, et que les horaires du collège et du lycée ne sont pas en phase avec ce rythme. « Oui mais! Difficile de faire autrement », répond-on habituellement… Sauf que nous voilà confiné.e.s chez nous, et que c’est une occasion en or de respecter son rythme et d’apprendre à se connaître pour travailler plus efficacement !

Être à l’écoute de son corps

Inutile de te plonger dans tout un tas de lectures et de vidéos sur la question du rythme biologique si tu n’en as pas très envie ! Tu peux très bien t’en tenir à quelque chose de très simple : engager ton enfant à se (re)mettre à l’écoute de son corps et de ses besoins! Alors qu’à l’Ecole, on se plie à une organisation régie par le collectif, à la maison, on peut planifier la journée de travail en fonction de l’individu. Autant apprendre à repérer les moments où on se sent pleinement disposé.e à apprendre, et ceux où on a plutôt besoin de faire une pause. On adapte son travail à son propre rythme, et pas l’inverse. Et ça, c’est une chose que tu peux faire, toi aussi parent !

Une existence très rythmée !

Tu ne le sais peut-être pas, mais notre existence est soumise à trois types de rythmes :

Les rythmes circadiens

se produisent chaque jour, toutes les 24 heures environ, comme par exemple le rythme veille/sommeil.

Les rythmes ultradiens

se produisent sur une durée inférieure à 24 heures, comme par exemple les rythmes cardiaques ou respiratoires.

Les rythmes infradiens

se produisent sur une durée supérieure à 28 heures, comme par exemple le rythme menstruel ou le rythme hibernal.

Le sommeil de l’ado

Ce n’est pas parce que ton ado grandit qu’il n’a pas besoin d’une bonne nuit de sommeil, d’environ 9 à 10 heures. Le problème, tu l’auras peut-être remarqué, est que les ados s’endorment bien plus tard que les enfants, et même les adultes! Ce n’est pas seulement le problème des écrans (dont il faut bien sûr éviter la surconsommation, surtout le soir! Je t’en parlais ici.), cela s’explique par les changements dus à la puberté. En effet, la sécrétion de mélatonine, l’hormone du sommeil, intervient plus tard chez les ados, de même que celle de cortisol, l’hormone grâce à laquelle on se réveille le matin. C’est pour cela que leur nuit de sommeil semble « décalée ». Ainsi, même si l’idée n’est pas de dormir le jour et veiller toute la nuit, ce temps à la maison peut être l’occasion de mieux s’adapter au rythme de l’ado, et de lui permettre de rattraper un peu sa dette de sommeil.

Pour aller plus loin… des ressources!

Si cette question vous intéresse, toi et tes enfants, tu peux trouver plein d’infos en allant découvrir les vidéos du programme « Trouve ton rythme ! » proposé par la communauté Echo’Sciences Auvergne.

Et toi, tu as trouvé ton rythme ?

Laisser un commentaire